Château Tayet

/Château Tayet
Château Tayet2017-01-19T09:50:19+00:00

Le vignoble, incliné vers la Gironde, jouit d’une exposition exceptionnelle, ce qui amène le raisin à une parfaite maturité. La dénomination actuelle Château Tayet date de 1994. Anciennement le vignoble se retrouve sous « cru de Noë » (propriétaire: Raymond fils) et plus tard sous « Château Les Charmilles ».

Lorsque le propriétaire, monsieur Marc Raymond, régisseur au Château Haut Breton Larigaudière, décida en 1993 de partir à la retraite, la famille De Schepper reprit l’exploitation du domaine qui totalisait à cette époque 7 hectares. L’exploitant actuel, la SCEA Château Haut Breton Larigaudière, décida de modifier « Les Charmilles » en « Tayet » vu la multitude d’homonymes dans le Bordelais.

Jacques De Schepper et son directeur technique, Jean-Michel Garcion, conscients du potentiel présent dans cette propriété et désireux d’accroître la notoriété de ce cru, ont depuis mis tout en oeuvre pour marier la concentration et l’élégance avec la souplesse et la finesse. Par deux fois, en 1999, la propriété s’agrandit et la surface en production totalisera 10 hectares en 2003.
La mise en bouteilles au château se fait en Château Tayet et depuis 1994 Jean-Michel Garcion élabore une Cuvée Spéciale après vieillissement en barriques (environ 12 mois à 50% de barriques neuves). Nombreux dégustateurs ont déjà reconnu la très grande réussite des vins du Château Tayet.

Ce vin ce révèle être un Bordeaux supérieur de belle concentration.

La propriété est située aux portes du médoc et s’étend sur 10 hectares. L’age moyen du vignoble est de 20 ans.

Son sol est argilo-limoneux (le vignoble est planté sur le palus ancien de la Gironde) et le vignoble est complanté de deux des principaux cépages qui font les grands vins de cette région.

Le Merlot pour 60 %de la surface, et le Cabernet Sauvignon pour les 40 % restants.

Situé sur les bords de la Garonne, tout proche du port de Macau, le cadre est reposant et de prime abord nous avons l’impression qu’ici le temps s’écoule lentement, tout comme le fleuve voisin, qui au grés des marées n’a de cesse d’aller et venir.

Bercé par le mouvement langoureux de l’eau, les vignes de la propriété profitent de ce cadre enchanteur pour produire depuis plusieurs siècles des vins de grand caractère qui déjà par le passé on su être reconnus par toute la profession.

Notre vignoble s’étend sur 10 hectares et il se trouve à un jet de pierre de la toute proche appellation de Margaux. Dans les années 1870, l’ensemble du vignoble Bordelais était décimé car le phylloxéra faisait des ravages. Il n’y avait qu’à cette époque que la bande proche de la rivière qui était préservée et qui produisait la majeure partie des vins de Bordeaux.

Depuis des siècles et des siècles sur les terres de palus anciens, des générations et des générations de cultivateurs ce sont succédé, affinant à chaque fois la qualité des vins produits.

Aprés un éraflage total c’est une vinification traditionnelle avec macération de 3 à 4 semaines; Thermorégulation par ruissellement et par chauffage.

La Cuvée Prestige, élaborée sur cette propriété vieillit 12 mois en barriques de chêne à 50 % neuves, il s’agit d’une sélection des meilleures cuvées provenant de vignes agées d’au moins 25 ans. Les dégustateurs sont déjà nombreux à avoir souligné la grande réussite de ce vin.

Pour le Tayet Tradition, le vin est élevé pendant 12 mois en cuves béton et inox.

C’est dans cet état d’esprit qu’au début de la dernière décennie du siècle passé que nous avons repris l’exploitation du Château Tayet. Décidés à parfaire encore la qualité des vins, nous avons tout mis en œuvre sur le modèle de notre propriété voisine de Margaux, « le Château Haut Breton Larigaudière » afin d’élaborer un Château Tayet comme un vin de grande classe.

Tout débute à la vigne, en effet, la densité de plantation est presque deux fois plus importante que le reste de l’appellation. Chaque cep portant moins de raisins, la qualité de ceux-ci st d’autant plus grande. La taille est raisonnée, tous les travaux en vert (effeuillage, épamprage, ébourgeonnage, échardage, éclaircissage, dédoublage) sont réalisés.

La production diminue de 25 % par rapport à ce qui était fait par le passé et après une vinification respectueuse de la qualité des fruits, l’élevage débute en barrique (50 % neuves et 50 % de barriques un vin) et nos assemblages de Merlot à 55 %, Cabernet Sauvignon à 40 % et petit Verdot apportent une grande complexité à notre vin. L’alchimie s’était produite pendant ces 12 mois de repos, l’équilibre est parfait, le vin est prêt à vous enchanter.

Visiter

Plus d’informations

Visitez le site de De Mour.
Visiter